menu Accueil chevron_right

Renaud a une idole : mais qui ?

Renaud, le chanteur énervant, nous revient avec un nouvel album, « Dans mes cordes », qui débarque dans les bacs ce vendredi. Apparemment, sa tournée est devenue une affaire interminable, avec des prolongations jusqu’à l’été 2024. On se demande s’il prend des pauses pour respirer entre deux refrains !

L’artiste de 71 ans a décidé de revisiter ses classiques comme « Marchand de cailloux » et « En cloque », mais cette fois-ci, il a décidé d’ajouter un peu de piquant en s’entourant d’un double quatuor féminin à cordes. Oui, rien que ça. C’est comme s’il avait dit : « Vous savez quoi ? Mes chansons cultes, c’est bien, mais pourquoi ne pas les envelopper dans une couverture symphonique ? »

En plus de cette annonce musicale, Renaud a accordé une interview à L’Équipe, oui, le magazine sportif. Parce que figurez-vous que, à côté de ses élucubrations musicales, le gars Renaud est un fanatique de football. Il aime l’ambiance des stades, surtout le fait qu’il peut crier ce qu’il veut sans que personne ne se préoccupe de lui. « Ni vu, ni connu, je m’en fous, » dit-il avec un sourire malicieux.

Entre deux « Allez l’OM » et « Allez les Canaris », Renaud avoue qu’il a même écrit des chansons sur le foot. Oui, vous avez bien entendu. « Chanson pour Pierrot » et « J’ai raté Télé-foot » datent de cette époque où il pouvait se permettre d’être fantaisiste. Ah, la nostalgie des années 80 !

Et tenez-vous bien, il a même participé à l’envahissement du terrain lors de la finale de la Coupe de France en 1982. Un vrai blaireau, comme il le dit lui-même. On imagine bien Renaud, le micro à la main, hurlant des trucs au Parc des Princes. Ça devait être du grand spectacle !

Maintenant, il semble que Renaud ait trouvé une nouvelle muse footballistique en la personne de Kylian Mbappé. « C’est mon idole. Il a la classe et il s’exprime très bien, » déclare Renaud, qui semble prêt à lui dédier une chanson. « Kyky » va peut-être avoir son propre hymne, et qui sait, peut-être que Renaud signera le prochain tube des Bleus. L’avenir du football français a peut-être trouvé son nouveau chant de ralliement, et ça risque d’être « énervant » !

Sur les réseaux

Les réactions à cet article

Commentaires

Ce post n’a actuellement aucun commentaire.

Laisser un commentaire


  • play_circle_filled

    SLY Webradio

  • cover play_circle_filled

    01. Le Before | 20/11/2023
    SLY

  • cover play_circle_filled

    Nicolas Lancelevée, auteur de « quoi qu’on dise », est passé par le Before
    Nicolas Lanceléve

play_arrow skip_previous skip_next volume_down
playlist_play