menu Accueil chevron_right

Nous rejoindre


SLY Recrute à Gogo ! 😜🎙️

Salut à toi, futur membre de la team SLY !

As tu déjà eu l’idée de faire partie d’un projet associatif ultra cool, de faire de la radio ou même d’accomplir quelque chose qui te fait vibrer ?
Alors, tu as clairement atterri sur la bonne page !

On est SLY, et on recrute non-stop, 24/7, parce qu’on est comme ça.

Notre équipe compte actuellement 22 personnes, qui jonglent plus ou moins avec le temps qu’elles décident de consacrer à notre projet.
Chez SLY, les excuses du style « pas le temps » ou « pas le talent » ne sont pas dans notre dictionnaire. Peu importe qui tu es, on serait super content de t’accueillir dans la marmite magique et de te donner ta chance de contribuer à notre succès (et crois-nous, ça va être du lourd).

Certains, un peu fous, passent la moitié de leur journée à bosser pour SLY, mais c’est leur choix. D’autres, un peu plus zen, ont moins de temps à consacrer et ont des postes plus chill. 

Dans tous les cas, sache qu’importe le poste, tu seras formé par notre directeur en personne. Pas besoin d’être un as de l’informatique, quelques bases suffisent.

Alors, qu’est-ce que t’attends ? Plonge tête la première dans l’aventure SLY et viens t’éclater avec nous ! 🚀🎉

Il était une fois, dans le vaste royaume des médias, des animateurs, des chroniqueurs et des intervenants antenne dotés de compétences extraordinaires. Ces talents exceptionnels étaient réputés pour leur capacité à animer une émission de bout en bout avec une maîtrise inégalée.

Tel des maestros de l’air, ils s’immergeaient dans l’univers de chaque émission, tissant des liens invisibles avec leur public captivé. Leur énergie vibrante et leur créativité débordante se mêlaient pour créer une symphonie radiophonique, capturant l’attention de tous ceux qui avaient le privilège de les écouter.

Mais leur pouvoir ne s’arrêtait pas là. Ces êtres exceptionnels étaient également maîtres dans l’art d’apporter de petites chroniques audio, véritables pépites d’information et d’humour, intégrées de manière harmonieuse à d’autres émissions. Tel des alchimistes de l’onde, ils transformaient chaque intervention en une expérience mémorable, laissant une empreinte indélébile dans l’esprit de leur auditoire.

Cependant, leur magie ne se manifestait pas seulement dans la préparation minutieuse et l’animation enregistrée. Ces créateurs d’émotions étaient capables d’intervenir directement dans un direct d’émission, apportant une spontanéité et une vivacité inégalées. Tel des funambules de l’instant présent, ils jonglaient avec les mots, réagissant avec agilité aux rebondissements de l’émission en direct, créant ainsi des moments d’anthologie.

Ensemble, ces animateurs, chroniqueurs et intervenants antenne formaient une véritable constellation d’étoiles médiatiques, illuminant l’obscurité de la routine quotidienne. Leur art transcendant les frontières du divertissement, ils étaient devenus des architectes de la connexion humaine, unissant les auditeurs et les téléspectateurs dans une expérience commune.

Et c’est ainsi que perdurait leur légende, écho éternel dans le firmament des ondes, rappelant à tous la magie intemporelle de la radio et de la télévision, portée par ceux qui savaient manier les micros et les caméras comme des instruments de création infinie.

Dans l’univers mystique de la radiodiffusion, des sorciers de la technique et de la programmation musicale faisaient valoir leurs talents hors du commun. Leur magie résidait dans leur capacité à programmer les logiciels, déployant des sorts numériques pour automatiser la radio avec une précision d’orfèvre.

Comme des chefs d’orchestre invisibles, ils s’immergeaient dans la trame musicale de chaque émission, aidant au choix des titres diffusés avec une expertise incomparable. Leurs baguettes numériques s’agitaient dans l’air virtuel, créant des playlists enchanteresses qui transportaient les auditeurs dans des mondes sonores insoupçonnés.

Mais leur rôle ne s’arrêtait pas là. Ces gardiens de l’onde veillaient avec diligence, surveillant la bonne diffusion du flux comme des sentinelles du spectre électromagnétique. Telle une horloge cosmique, leur vigilance assurait que chaque note, chaque modulation, était transmise avec une clarté cristalline, élevant ainsi l’expérience auditive à des sommets célestes.

Car leur art ne se cantonnait pas seulement à l’automatisation et à la surveillance. Ils étaient également des alchimistes du son, capables de réaliser des montages et des habillages antenne qui ajoutaient une dimension magique à chaque transition. Comme des sculpteurs de fréquences, ils façonnaient l’air en ondes sonores, créant des paysages sonores qui enveloppaient l’auditeur dans une ambiance envoûtante.

Ainsi, ces techniciens et programmeurs musicaux étaient les magiciens méconnus des ondes, manipulant les fils invisibles de la radio avec une dextérité technique et une sensibilité artistique. Leur contribution silencieuse, mais essentielle, assurait que chaque émission était un voyage auditif, une expérience sensorielle où la magie de la musique se mêlait à la technologie avec une harmonie parfaite. Et ainsi, leur légende perdurait, inscrite dans les ondes éternelles de la radiosphère.

 

Au cœur du royaume virtuel de l’information, des journalistes rédacteurs se tenaient en sentinelles, prêts à dévoiler les mystères du monde à travers le flux d’actualités du site web. Leur plume agile était une baguette magique, capable de tisser des récits captivants sur l’actualité musicale, les événements marquants de la cité stéphanoise, les dernières nouvelles du cinéma et des séries, ainsi que des histoires insolites qui éveillaient la curiosité.

Comme des scribes modernes, ils maniaient les mots avec une virtuosité exceptionnelle, transformant chaque article en une œuvre littéraire qui transportait les lecteurs au cœur de l’événement. Leurs rédactions étaient des portails vers des mondes d’émotions, d’informations et de réflexions, offrant une fenêtre sur la diversité fascinante du monde qui les entourait.

Mais leur quête d’exploration ne s’arrêtait pas là. Ces reporters intrépides étaient également des maîtres de l’interview, capables de réaliser des rencontres en direct ou en duplex avec une habileté déconcertante. Leurs échanges étaient des duels verbals, où des questions habilement formulées révélaient les vérités cachées et les histoires fascinantes derrière les personnalités interviewées. Tel des conteurs de l’instant présent, ils capturaient l’essence même de chaque moment, laissant une empreinte indélébile dans les archives virtuelles du site web.

Ainsi, ces journalistes rédacteurs étaient les archivistes modernes de l’actualité, préservant et partageant les récits du monde d’une manière captivante et informative. Leurs articles étaient des potions magiques, distillant la complexité du réel en des récits accessibles et passionnants. Et ainsi, leur plume continuait d’être une lampe éclairant les coins les plus sombres de l’actualité, guidant les lecteurs curieux à travers les dédales infinis de l’information.

En somme, dans le grand théâtre des médias, ces trois profils extraordinaires tissent ensemble la trame enchanteresse de l’expérience médiatique. Des animateurs, chroniqueurs et intervenants antenne qui façonnent des moments magiques, des techniciens et programmeurs musicaux qui orchestrent des symphonies électroniques, et des journalistes rédacteurs qui tissent des récits captivants.

Chacun, dans son domaine, apporte sa contribution unique à la magie des ondes, créant un spectacle diversifié et captivant. Leurs talents combinés forment un équilibre délicat entre l’art et la technique, entre la spontanéité et la planification minutieuse. Ils sont les architectes de l’émotion, les gardiens des fréquences, les scribes de l’actualité.

Dans ce vaste panorama médiatique, tout autre profil semble pâlir en comparaison. Chacun de ces acteurs, avec sa baguette magique spécifique, apporte une dimension particulière à la scène radiophonique ou télévisuelle. Ensemble, ils forment une constellation d’étoiles brillantes qui continuent d’illuminer les esprits et de captiver les cœurs, rappelant que dans le monde des médias, chaque rôle, chaque talent, contribue à créer une expérience inoubliable.



  • play_circle_filled

    SLY Webradio

  • cover play_circle_filled

    01. Le Before | 20/11/2023
    SLY

  • cover play_circle_filled

    Nicolas Lancelevée, auteur de « quoi qu’on dise », est passé par le Before
    Nicolas Lanceléve

play_arrow skip_previous skip_next volume_down
playlist_play