menu Accueil chevron_right

Le congrès s’oppose à une aide militaire supplémentaire à l’Ukraine et Israël

Le 6 décembre, les représentants américains ont rejeté l’allouement prévu de 106 milliards de dollars en aide militaire supplémentaire à destination de l’Ukraine et d’Israël. Ce refus, survenu au cours de délicates négociations, a été marqué par le rejet de l’opposition républicaine.

Le 6 décembre, les représentants américains ont rejeté l’allouement prévu de 106 milliards de dollars en aide militaire supplémentaire à destination de l’Ukraine et d’Israël. Ce refus, survenu au cours de délicates négociations, a été marqué par le rejet de l’opposition républicaine. Cette décision constitue un revers pour Joe Biden, qui avait plaidé avec ferveur quelques heures plus tôt en faveur de l’approbation de ces fonds lors d’une allocution solennelle. Il avait averti que le blocage de ces fonds serait un « cadeau idéal » pour le président russe Vladimir Poutine, soulignant que ce dernier ne s’arrêterait pas après avoir conquis l’Ukraine.

La Russie n’espère qu’une chose : que l’unité du monde libre s’effondre l’année prochaine. La Russie pense que l’Amérique et l’Europe feront preuve de faiblesse et ne maintiendront pas leur soutien à l’Ukraine au niveau approprié

Actuellement, les États-Unis fournissent le soutien militaire le plus important à Kiev, ayant déjà engagé plus de 110 milliards de dollars depuis l’invasion russe en février 2022. Cependant, la promesse de Joe Biden de maintenir un soutien financier à l’Ukraine est sérieusement compromise, mettant en péril les efforts de Kiev qui n’a pas atteint les gains territoriaux escomptés lors de sa contre-offensive estivale. Les responsables ukrainiens insistent sur la nécessité d’obtenir davantage d’armement pour prévenir d’éventuelles frappes russes qui pourraient plonger des millions de personnes dans l’obscurité cet hiver, à l’instar de l’année précédente. Actuellement, les États-Unis fournissent le soutien militaire le plus important à Kiev, ayant déjà engagé plus de 110 milliards de dollars depuis l’invasion russe en février 2022. Cependant, la promesse de Joe Biden de maintenir un soutien financier à l’Ukraine est sérieusement compromise, mettant en péril les efforts de Kiev qui n’a pas atteint les gains territoriaux escomptés lors de sa contre-offensive estivale. Les responsables ukrainiens insistent sur la nécessité d’obtenir davantage d’armement pour prévenir d’éventuelles frappes russes qui pourraient plonger des millions de personnes dans l’obscurité cet hiver, à l’instar de l’année précédente.

Sur les réseaux

Il n'y a pas de tweet officiel à ce sujet
Les réactions à cet article

Commentaires

Ce post n’a actuellement aucun commentaire.

Laisser un commentaire


  • play_circle_filled

    SLY Webradio

  • cover play_circle_filled

    01. Le Before | 20/11/2023
    SLY

  • cover play_circle_filled

    Nicolas Lancelevée, auteur de « quoi qu’on dise », est passé par le Before
    Nicolas Lanceléve

play_arrow skip_previous skip_next volume_down
playlist_play