menu Accueil chevron_right

Accès régulé aux urgences de St Etienne : le pas est franchi !

Le Centre Hospitalier Universitaire (CHU) de Saint-Étienne a pris une mesure significative dans la réorganisation de ses services d’urgences. Après une période d’expérimentation débutée en juin 2023, l’établissement a décidé de pérenniser un accès régulé

L’expérimentation, qui limitait l’accès aux urgences adultes par régulation du SAMU-Centre 15 entre 20h et 8h, a été jugée pertinente par le CHU.

La coordination entre le Centre 15 et le Service d’Accès aux Soins (SAS) a démontré son efficacité, tant sur le plan des réponses médicales que sur le recours adéquat aux services des urgences adultes.

À compter du lundi 4 décembre 2023, la régulation devient la règle pour accéder aux urgences adultes du CHU, quel que soit le jour et l’heure. Désormais, les usagers doivent systématiquement appeler le SAMU-Centre 15 en cas d’urgence ou de besoin de soins non programmés.

Selon la situation médicale, l’heure et le jour, une réponse sera apportée par le médecin régulateur du SAMU-Centre 15 ou du SAS. Les réorientations possibles incluent le médecin traitant, un médecin libéral participant au SAS, une Maison de santé, une Maison médicale de jour, SOS Médecins, ou les urgences du CHU ou d’un autre hôpital.

Cette nouvelle procédure d'accès aux urgences adultes est mise en place pour répondre de manière plus efficiente aux besoins des patients. Depuis le 19 juin 2023, l'accès aux urgences adultes se faisait déjà

La nouvelle organisation prévoit également un dispositif d’appel relié au SAMU à l’entrée des urgences adultes pour les personnes se présentant spontanément sans avoir eu l’information préalable de contacter le SAMU-Centre 15. Cette évolution dans l’accès aux urgences a suscité des réactions diverses. Pour les patients, la nécessité d’appeler systématiquement le SAMU-Centre 15 en cas d’urgence ou de besoin de soins non programmés représente un changement dans les habitudes, mais le CHU de Saint-Étienne assure que cela permettra une meilleure prise en charge médicale. En parallèle, des changements sont à noter du côté des syndicats et des professionnels de la santé. Certains saluent la pertinence de cette mesure dans la gestion des urgences, tandis que d’autres expriment des préoccupations liées à la charge de travail supplémentaire pour le personnel médical. Cette transformation du mode d’accès aux urgences adultes s’inscrit dans une démarche d’optimisation des services de santé et de rationalisation des ressources hospitalières. Le CHU de Saint-Étienne affirme que cette régulation permanente permettra une meilleure coordination des soins et une allocation plus judicieuse des ressources médicales. Le succès de cette initiative pourrait potentiellement influencer d’autres établissements de santé à revoir leurs protocoles d’accès aux urgences pour améliorer l’efficacité et la qualité des soins dispensés.

Sur les réseaux

Les réactions à cet article

Commentaires

Ce post n’a actuellement aucun commentaire.

Laisser un commentaire


  • play_circle_filled

    SLY Webradio

  • cover play_circle_filled

    01. Le Before | 20/11/2023
    SLY

  • cover play_circle_filled

    Nicolas Lancelevée, auteur de « quoi qu’on dise », est passé par le Before
    Nicolas Lanceléve

play_arrow skip_previous skip_next volume_down
playlist_play